BEAT SLICER

BE4T SLICER, c’est l’amalgame de musiciens experts en « collages sonores ». Derrière leur nom se cachent trois Lillois qui aiment ciseler le son, le hacher menu et en ressortir les meilleures saveurs. Si ces adeptes du sampling et des beats électro usent bien sûr de leurs machines, en live ils dévoilent un véritable instrumentarium. Et c’est la naissance d’une electro-jazz astucieuse.

NO MONEY KIDS

Après « Hear the Silence », le tandem parisien envoie valser les attentes et trouble nos sens avec une nouvelle aventure sonore captivante.
« Ce duo montre immédiatement qu’il sait groover et aussi qu’il a des choses à dire. Une large palette de talents, qui s’exprime encore mieux en live »
« Du Blues bien râpeux, des samples electro et des textes qui ne prennent pas de pincettes »
Dans un jeu d’ombre et de lumière, le duo invite à sa table un electro- blues qui puise ses influences dans la pop-culture contemporaine. Avec une guitare maîtresse des lieux, les riffs écorchés ronronnent et se lovent au creux de nappes électroniques vaporeuses. Inspiré autant par The Kills, Beck où Glass Animals, que la nouvelle scène indie-rock de Lewis Del Mar où Grandson, No Money Kids est le reflet d’une génération « Do-it-yourself » qui se réinvente et s’affranchit des codes, à l’image du nouvel album « Trouble » qui nous plonge dans les frasques de l’homme moderne pour en ressortir plus apaisé.

D. RAGO

D.Rago est un artiste de chanson française qui se produit depuis 2003, essentiellement dans le nord de la France. Ses influences sont variées. De Brassens à Ben Harper, de Anne Sylvestre à Patty Smith, D.Rago s’inscrit dans la lignée des artistes à textes. Accompagné de sa guitare sur scène, il aime nous raconter ses histoires parfois d’un ton rieur et d’autrefois d’un ton plus grave, plus mélancolique. Une chose est sûre, chaque concert est une occasion pour lui de nous inviter dans un ballet d’émotions.
D.Rago, c’est l’histoire d’un éreutophobe (titre de son dernier album) qui monta sur les planches pour nous chanter ses chansons. Comme pour nous rappeler que la passion triomphe toujours de la peur.